• slide1.jpg
  • slide3.jpg
  • slide2.jpg

Pour diminuer l'impact environnemental et économique lié au traitement de ces petits végétaux, les élus du Syded ont travaillé sur le sujet et ont proposé d’en interdire l’apport en déchèterie en 2025. C'est une évolution de bon sens, cohérente avec la mission première du Syded : la protection de l'environnement. En effet, il semble aberrant de voir des usagers parcourir 10, 20 ou 30 km pour apporter des sacs de tontes et de feuilles mortes en déchèterie. Ce ne sont tout simplement pas des déchets mais des ressources précieuses qui s'avèrent utiles face au changement climatique.

Voir Dépliant ici...